Pourquoi je n’expose pas mes enfants sur les réseaux sociaux….

J’ai eu cette envie irrépressible d’écrire cet article , un peu coup de gueule mais pas trop (enfin je l’espère), à cause d’un énième statut d’un de mes contacts facebook. Je ne rentrerai pas complètement dans le détail de ce statut car malgré que je ne sois pas du tout d’accord, je respecte la personne.

Depuis mon burn out et ma grippe, il faut dire que j’ai pu passer pas mal de temps sur les réseaux sociaux à lire surtout car pas assez en forme pour écrire. Je dois dire que tout ce temps passer m’a fait ouvrir les yeux sur la blogueuse que je suis, que je veux être et surtout ne pas être.

Quand on écrit un blog, on s’expose. On parle de soi, de sa vie. Les réseaux sociaux sont pour les blogueurs un formidable moyen de communication avec les lecteurs, avec les marques. Personnellement je l’utilise comme tel. J’ai 2 comptes distincts: un personnel et un blogueur. Pourquoi? Parce que je n’expose pas ma vie complète à mes lecteurs, et je pense que tu le comprendras. Tu me lis, tu as l’impression de me connaître par ce que je partage, par ce que je choisis de te montrer. Mais je CHOISIS ce que je publie, je choisis ce que je montre.

réseaux or not réseaux

Tu le sais, je ne montre pas mes enfants. Je considère que j’ai choisi d’être blogueuse, mes enfants ne l’ont pas choisi. Je ne les montre pas, je protège leur image. Il y a tellement de tordus partout! Cela ne m’empêche pas d’en parler, c’est même mon sujet favori, mais montrer des photos d’eux, non. Si vous saviez, si vous preniez conscience qu’il suffit d’un tout petit logiciel de rien du tout pour que n’importe qui (oui n’importe qui!) puisse accéder à vos photos sur les réseaux sociaux, je pense que vous vous prendriez un électrochoc comme moi. Non, les paramètres de confidentialité ne vous protègent pas! Non non non! Ce petit logiciel et tu peux voir les photos du dernier né d’un parfait inconnu du fin fond de l’Arizona que tu ne connais ni d’Eve ni d’Adam!

Alors forcement, quand je vois des contacts blogueurs passer leur temps à montrer leurs enfants, y a des moments, j’ai envie de bondir. Pas tout le temps hein?! Car après tout, si je choisis de ne pas montrer mes enfants, je respecte aussi ceux qui choisissent de le faire. Non, ce qui me fait bondir, c’est les personnes qui INSTRUMENTALISENT leur vie sur facebook en montrant leurs enfants. Perso, je craque complètement sur le sourire du matin de mon serial sourieur préféré (<3 ) mais quand je vois qu’on fait poser ses enfants pour appâter un marque, là, je bondis! Oui oui, et que je prends en photo en lui faisant prendre la pose (et faut voir la pose franchement), et que je taggue la marque. Je me demande franchement où on va. Nous sommes blogueurs, nous montrons l’exemple, et je pense que comme beaucoup de blogueuses que j’affectionne, on peut faire un choix intelligent des photos que l’ont publis tout en respectant ses enfants.

Alors je te le répète, tu ne verras pas de photos de mes enfants ,a part grimer si vraiment j’ai besoin de montrer une photo  ou je n’ai pas la possibilité de supprimer leur image, soit très ancienne. Et sur le blog et pas ailleurs. Mais si j’en ai la possibilité, je ne les montrerai pas.

signature2

7 thoughts on “Pourquoi je n’expose pas mes enfants sur les réseaux sociaux….

  1. J’ai mis théo sur fb avant d être bloggeuse… Puis un jour, une amie qui a retrouvé une photo de chez elle sur un mur d un ce ces contacts sans que de partage n est était fait, m a fait peur…J ai tout retirer
    Depuis on me les vois qu en partie… Comme toi j’ai peur…

  2. Merci pour ce très bel article ! Je ne me pose souvent la question de savoir si les personnes qui montrent leurs enfants sur les réseaux sociaux ont la conscience du danger potentiel que cela représente pour eux. Je pense que non. Tout simplement parce que je crois qu’un parent a l’instinct de protection. C’est pourquoi votre article me semble être très important et très utile parce qu’il ouvre la voie à la réflexion et à la prévention. A partager sans modération !

  3. Depuis que je blogue, j’ai constaté qu’une photo de mes enfants (visages floutés, comme toi, je ne les expose pas sur les réseaux sociaux) attirait plus de vues qu’une photo d’un colloque auquel j’assiste. Il peut donc être tentant, pour l’attrait des likes, pour le nombre de vues, de continuer à exposer ses enfants. Mais comme tu le dis, tout cela peut avoir des conséquences auxquelles nous ne pensons pas sur l’instant. On est fier de nos enfants, on a envie de montrer leur joli minois, mais derrière, qu’est-ce qui peut se passer…
    J’ai fait le choix de ne pas montrer les miens, ils ne m’ont rien demandé, je n’ai pas envie qu’un jour ils me reprochent d’avoir publié telle ou telle photo « trop la honte » ou pour tout autre motif. Leur image leur appartient, tant qu’ils ne sont pas en âge de décider de quelle manière ils veulent s’en servir, je garde leurs visages masqués.
    Ton article va faire réagir parce que tu parles d’une « utilisation des enfants à des fins commerciales » et ça, hummmmm, ça risque de faire grincer des dents…

    1. Je pense que cela fera grincer des dents ceux qui se sentent visé mais le fond du problème n’est pas là. La toile est grande et les photos y vivent pour un temps indéfini, qui dépassera notre propre existence.

  4. Bonjour ! Je découvre tout juste ton blog et cet article qui m’a interpellé.

    Je suis de ces blogueuses qui montrent leurs enfants. Pas à des fins commerciales, ça, je m’en fous un peu. Je suis la première à m’inspirer des looks, des jeux, que ce soit sur Pinterest, Instagram ou ailleurs.

    J’aime écrire, j’aime la photo, et mes deux modèles préférés sont mes enfants. Le blog est un beau moyen d’expression, mais aussi de partage, avec les amis, la famille, mais pas que. Alors oui, internet regorge de beaucoup de chose et de personnes malveillantes, mais au final, quels sont les véritables risques ? Je veux dire, quels sont les risques supplémentaires par rapport à l’IRL ? Pas tant que ça au final…

    Le web fait parti intégrante de mon métier, j’en donc connais les enjeux mais aussi les risques. Bien sur qu’il ne faut pas trop en dévoiler, mais dévoileriez vous vos numéros de cartes bancaires sur le web ? Non. Et bien c’est le même principe de précaution, il faut savoir rester prudent.

    Par contre, hors de question de les faire poser, et je t’avoue que ça me met mal à l’aise de voir ces enfants instrumentalisés par leurs parents voraces de notoriété auprès des marques, les faisant poser à outrance, parfois même irrespectueuse pour l’image de l’enfant… C’est plus ça qui me dérange au final, dans le fait d’exposer son enfant. Pas tant que des tordus tombent sur une photo de ma fille, parce qu’il y en a bien plus au coin de la rue que dans mes lecteurs 😉

    C’est un choix comme un autre, mon fils est grand et ne s’y oppose pas, les photos sont prises dans l’instant et ne sont jamais vraiment réfléchis. Et bien sûr, chose importante, elles respectent leur personne et leur intégrité. Ma fille est bien trop petite avoir le choix, et si elle le désire, je les enlèverai bien entendu 😉

    Belle soirée à toi,

    Caroline, une maman elle aussi imparfaite 😉

    1. Merci pour ton commentaire. Comme je disais, certaines de mes amies blogueuses montrent leurs enfants, et tout comme toi, ne le font pas à des fins commerciales, de façon intelligente je dirais, sans en faire trop, sans appâter les marques pour appâter les marques.
      Après pour la différence de risques par rapport à la vie réelle, c’est la durée de vie des photos sur le web. Quand on voit par exemple des avis de recherche relayés sur le net encore 5/6 ans après, c’est là qu’on peut voir qu’une photo volée sur le net, peut l’être longtemps.
      Il y a eu un épisode d’une série américaine (sur la 1 le lundi soir, je me souviens plus du nom exactement) il y a peu qui relatait une histoire de vidéo pédophile qui circulait 15 ans après les faits et dont les autorités judiciaires n’arrivaient pas à la supprimer totalement car bcp trop partager.
      Internet est un moyen de communication formidable mais je crois raisonnablement que nous nous devons de protéger nos enfants de la surexposition (ou leur demander leur avis lorsqu’ils sont suffisamment grands pour comprendre les enjeux). Je dirais qu’une photo mise sur les réseaux sociaux échappent très facilement à notre contrôle. Après, y a des tordus partout, sur le net comme dans la vie réelle nous sommes d’accord 😉 .

Comments are closed.