Parce qu’il y a toujours de l’espoir


BLOG, Polyallergie, Vie de Môman / samedi, juin 2nd, 2018

C’est un article que je ne pensais pas écrire. Mon coté pessimiste me fait souvent voir tout en noir et je n’arrive pas à espérer. Mais voilà, il y a de l’espoir.

Tous ses mois, le temps, les rendez-vous, les 5 allergologues différents que nous avons vu, les 3 gastro-pédiatres, toutes ses précautions qui nous ont souvent valu de passer pour des fous (enfin surtout moi). Tout cela n’a pas été vain.

Jusqu’à très récemment, les repas de Choupette se composaient toujours de la même façon, tant le nombre d’éviction était important. Pour rappel, Choupette est polyallergique de grande ampleur: allergique à tous les laits d’animaux, les oeufs, réagissait au soja par mon lait, ne supportait aucune protéine animale ,un grand nombre de légumes, aucun amidon. Elle buvait sa boisson médicale (néocate <1 an et néocate advance >1 an), et mangeait les petits pois, les haricots verts, la courgette et les fruits cuits. A 14 mois, Choupette faisait sa 1ere vraie nuit complète alors que nous avions enfin compris que le souci venait de la pomme de terre.

A un peu plus de 2 ans, nous avons réussi à introduire la patate douce. L’année dernière nous avons effectué un séjour de 4 jours au CHU pour tenter de réintroduire l’oeuf, la pomme de terre et le blé. Les réintro étant encourageantes, nous avons donc réintroduit petit à petit à la maison. Alors, au bout d’un an d’éviction stricte de pomme de terre, Choupette a découvert le bonheur de grignoter des frites (se goinfrer est le terme un peu plus approprier 😉 ). Pour l’oeuf, elle n’en mange pas souvent, mais ne réagit pas, et c’est le principal. Quand au blé, j’ai remarqué qu’elle a un seuil de tolérance où elle commence à se plaindre systématiquement de douleur abdominale, alors je fais attention. 

J’ai entrepris aussi de réintroduire le riz, mais bizarrement, je n’ai pas voulu le faire avec le riz sous sa forme habituelle. Je lui ai donné 1 cuillère de yaourt au lait de riz que nous achetons en biocoop. Elle a adoré, elle n’a pas réagi, elle n’a pas eu mal au ventre, elle n’a pas été ultra constipé, elle n’a pas perdu l’appétit. Alors on en a racheté 😉

Et puis il y a eu le poisson! Cette grande avancée pour nous! Les assiettes de Choupette commençaient vraiment à ressembler à des assiettes normales. Elle adooooore le poisson. Et elle aime aussi les crevettes! Elle n’a pas réagi, elle n’a pas souffert, elle n’a pas vomi, elle allait bien! tout simplement.

Dernièrement, j’ai tenté de réintroduire le poulet… et magique: « Môman, regarde, j’ai pas de boutons! J’ai pas mal au ventre! Comme papa, maman et chouchou » .  Pour ce qui est des fruits crus, la pomme et la banane passe. On a un doute pour la fraise car elle nous a fait une rhinite avec toux type asthmatique.

On avance! Doucement mais sûrement. Toujours par étape, toujours un aliment par aliment.

Aujourd’hui, je peux dire que Choupette réagit toujours au « traces possibles de lait », et que je me méfie encore beaucoup du maïs, du blé et du brocolis. Elle réagit à l’histamine naturellement présent dans certains légumes et fruits. Son frère étant allergique retardé au lait (et/ ou into au lactose), soja, noix de coco et SEIPA au melon, je suis donc prudente pour Choupette, et réintroduirait ceux-ci en dernier.

Espoir 1

Je ne voulais pas y croire. J’avais peur de me faire de faux espoir. Nous pouvons enfin partager un repas entier avec elle, et ça, c’est cool! Le chemin est encore long, nous le savons, mais nous continuons d’avancer.

Courage à ceux qui vivent comme nous ce parcours des allergies alimentaires. Les choses peuvent évoluer favorablement. Il faut garder espoir.

signature2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.