Tshu, un mouchoir pas comme les autres


BLOG, partenariat, Uncategorized, Vie de Môman / lundi, juin 13th, 2016

J’ai été contactée il y a quelques temps par la marque Tshu, une marque de Montréal. On souhaitait me rencontrer pour me présenter leurs mouchoirs mais n’habitant pas la région parisienne,  c’est tombé à l’eau. J’ai toute fois ouvert la porte pour tester leurs mouchoirs, m’étant renseigné sur internet et ayant compris la démarche des créateurs grâce à un reportage vidéo:

Un mouchoir vous me direz c’est un mouchoir quoi. Oui… mais non.
Les Mouchoirs Tshu sont vraiment particuliers. Vous avez tout d’abord les mini-Tshu (ou débarbouillette) composés d’une face de tissu colorée au design actuel en coton et d’une face en tissu éponge toute douce en ratine de bambou biologiques et les Tshu, confectionnés en satin ou linon de coton.

J’avoue que dans mon souvenir d’enfance, le mouchoir en tissu c’est cet immonde bout de tissu bleu à carreaux ou à rayures qui était détrempé en 2 secondes que ma mère me forçait à garder dans ma manche… Pour le coté glamour on repassera… Alors la vision de l’utilisation d’un mouchoir pour essuyer de l’eau sur une table …
Du coup , c’est avec un peu de scepticisme que j’abordais ce test.

J’ai reçu un mini-Tshu au design Malala (j’avoue que recevoir une enveloppe colis de Montréal, ça fait quelque chose quand même <3 ). J’adore le design de mon mini-Tshu:

lingette-lavable-malala

J’ai donc voulu faire un test de manière tout à fait impartiale. Et je me suis fait prendre au jeu… Oui oui oui…

J’ai fait comme l’a dit Marion Poirier dans le reportage, j’ai d’abord commencé par juste l’avoir toujours sur moi. Et finalement… et bien, je m’en sers et plutôt 2 fois qu’une.

J’ai un Mini-Tshu, ou appeler autrement « débarbouillette » et il va s’en dire que lorsque Choupette se met à baver et que je ne suis pas à la maison, mon mini Tshu tombe à point nommé (et pour la moucher aussi d’ailleurs -oui c’est un peu la fonction première 😉 ). La face éponge est vraiment douce et pour le coup, étant une habitué de la feuille de sopalin bien irritante pour se dépanner quand je n’ai plus de mouchoir, je dois dire que c’est juste incomparable. Et fini le mouchoir détrempé en 2 seconde! La face éponge est vraiment top pour ça.

Vous pouvez trouver les Tshu en vente sur leur site internet. Personnellement, je garde précieusement mon mini-Tshu sur moi et je compte investir dans quelques T-shu supplémentaires.

L’essayer c’est vraiment l’adopter.

Merci Marion et Thomas (et Sarah 😉  ) pour ce test.

infolecteur (page 2)

signature2