PLV —-> tu sors !!! {APLV je te hais}


BLOG, Uncategorized, Vie de Môman / jeudi, août 27th, 2015

Dans mon dernier article, je t’avais dis que j’avais une réunion de famille, que j’appréhendais à cause des réactions de contact aux PLV (protéines de lait de vache) jusqu’aux traces cachées dans les produits transformés.

Je savais que ce week-end allait être difficile mais je crois que je ne m’étais pas assez blindée. Même si en apparence j’ai tenté de rester impassible et que j’ai gardé ma ligne de conduite, j’ai bien vu que mon comportement protecteur envers ma fille n’a pas été pris dans le bon sens par manque d’information et de compréhension du problème allergique dans son ensemble.

Toi-même tu te dis peux être que je suis extrémiste à me laver les mains sans arrêts quand je manipule des aliments contenants des plv.

Ce week-end, ma grande tante m’a dit que je devrais être moins protectrice et lâcher la bride. Je lui ai répondu que je ne pouvais pas, que relâcher l’attention serait prendre le risque de voir ma fille faire une réaction allergique en la laissant par exemple aller de bras en bras sans m’assurer que les personnes qui l’ont, n’ont pas manipulé eux-même des plv. Du coup je me dis qu’il serait bien d’expliquer pourquoi il n’est pas bon pour ma fille d’avoir une petite réaction à des traces de plv.

Une petite plaque d’Eczéma, vous allez me dire cela se soigne. Les plaques rouges sur la moitié de son visage et les yeux qui pleurent , cela va s’estomper au bout d’un moment…Oui… C’est vrai… Mais en fait le problème est plus complexe que cela.

PLV tu sors

Je tiens à préciser que ce que vous allez lire ensuite est le fruit de recherches personnelles, de lecture, de témoignages et de constatations directes quant aux réactions de ma fille. Je ne suis pas médecin, ni ne prétends l’être.

L’allergie aux plv a 80% de chance de disparaître avant l’age de 3 ans. Quand elle est détectée, on essaye de déterminer si les réactions sont de type retardées (eczéma, prurit, urticaire, conjonctivite, troubles digestifs) ou de type immédiates (choc anaphylactique, oedeme de Quick) . 2 tests principaux sont fait : le patch dialertest pour les réactions retardées, la prise de sang avec détermination des anticorps Ige pour les réactions immédiates. Le résultat de ses tests est fiables à 60%. Cela veut dire qu’il y a beaucoup de faux négatif. C’est pour cela d’ailleurs qu’il est souvent entendu qu’on ne fait pas de tests allergiques avant 3 ans, c’est complètement faux. Pour Choupette le test sanguin était négatif, le dialertest était ininterprétable car même le témoin avait réagi (peut être la colle du patch). Pour autant, les symptômes et leurs disparitions grâce au retrait des protéines de lait de vache de son alimentation sont une preuve indiscutable en soi.

Une fois l’allergie prouvée, le principe est de retirer complètement l’allergène de l’alimentation. C’est la méthode la plus couramment utilisé. J’ai lu que certains allergologues n’étaient pas d’accord avec cette méthode si l’enfant présente un seuil de tolérance où il ne fait donc pas de réaction. Mais bon.. Dans le cas de Choupette, même les traces la font réagir… alors hein… On retire tout! Et après plusieurs mois , cela varie selon l’enfant, on tente une réintroduction des PLV en croisant les doigts pour que l’enfant est enfin un seuil de tolérance, ou bien que l’allergie est disparue (car elle peut aussi disparaître du jour au lendemain).

Pourquoi je suis aussi intransigeante sur l’absence de réactions dans le cas de Choupette?

Pour vous expliquer cela, il faut connaître le principe de la vaccination. La vaccination, c’est inoculer un virus inactif afin que le corps produise des anticorps. Ainsi, la prochaine fois que le corps est en présence du virus, il sait se défendre.

J’ai remarqué que désormais Choupette réagit aux traces, nous avons même constaté des réactions suite à un contact direct à même la peau. Cela veut donc dire que son corps se défend de plus en plus vite, qu’il n’a pas de seuil de tolérance (car une réaction allergique montre que le corps essaie de se défendre).  Donc pour moi, si je laisse ma fille avoir des réactions, c’est prendre le risque qu’elle développe une immunité contre les plv et qu’on bascule dans l’allergie immédiate, dont il est beaucoup plus difficile de se débarrasser. J’ai même lu qu’il y avait des cas où les enfants, même sans avoir eu de réactions, qui avaient un taux d’Ige (anticorps) qui augmentait quand même. Et surtout, si elle réagit, cela repousse encore et toujours une tentative de réintroduction des plv.

Je suis moi-même allergique à la moisissure de beaucoup de fromage, je sais ce qu’est une allergie retardée de type digestif et je ne le souhaite à personne. Mais moi, je suis adulte, mon allergie est apparue il y a 8 ans, mes parents n’ont pas eu à la gérer. Je retire de moi-même l’allergène de mon alimentation. Je suis très allergique à la moisissure de fromage de chèvre. Je peux manger du chèvre frais non affiné, mais celui avec une croûte c’est la cata (genre réaction violente qui intervient moins de 10 minutes après l’ingestion d’une trace de moisissure). Et je peux vous dire que lorsque je demande à ce qu’il y est un couteau unique pour le fromage de chèvre quand je suis chez les gens, je sens bien qu’ils le font mais que cela les ennuient car j’impose quelque chose. Mais moi, je n’ai pas le choix.

Mais ma fille, elle n’a que 8 mois, c’est à moi de la protéger. Si je demande à quelqu’un de se laver les mains avant de prendre ma fille dans ses bras, ce n’est pas pour l’embêter. Et puis cette personne le fera pour le temps d’une soirée, d’une journée… Nous.. c’est tous les jours, H24 qu’on doit être vigilant. Alors qu’est-ce que c’est que se laver les mains, si cela peut permettre d’éviter à ma fille de faire une réaction et d’augmenter ses chances de peut- être un jour ne plus être allergique…

Alors PLV… Tu sors! Même si je dois passer pour une mère folle et hyper protectrice. Et toi qui me lis, si un jour tu rencontres une famille avec le même type de problème, fait pas de chichi… Laves toi les mains, et essaie d’être compréhensif. C’est une contrainte oui, mais les parents de l’enfant ont cette contrainte tous les jours….

signature2

7 réponses à « PLV —-> tu sors !!! {APLV je te hais} »

  1. Je t’ai déjà dit combien je comprends…
    Et d’ailleurs ça m’a fait repenser au dernier de mes frères, qui a eu un fort RGO… Ostéo et tout ça l’ont aidé, mais c’est surtout l’arrêt du lait de vache qui l’a « guéri »… Il y a 15 ans, y’avait pas grand chose en lait infantile sans lait de vache, à part un truc au soja qu’il n’a pas supporté… Du coup avec avis du médecin il est passé à 9 mois au lait de chèvre demi écrémé… C’est pas top mais ça l’a beaucoup aidé.
    Depuis il a toujours une allergie aux protéines de lait de vache (comme moi), mais en tolère quand même de temps en temps. S’il abuse il fera une bonne rhinite, si moi j’abuse j’aurais mal à l’estomac… Mais on est grand, ça reste gérable.

    Et effectivement je pense que l’éviction totale fait qu’ensuite, à défaut de faire disparaître l’intolérance, permet de mieux supporter les « traces de » ou même de pouvoir faire des petits écarts. En tout cas c’est comme ça que ça marche pour moi. On a détecté mon allergie aux plv y’a 15 ans, et désormais j’en consomme très peu souvent, mais je peux me permettre de manger du tiramisu une fois de temps en temps dans que j’en sois malade.

    Bref ^^
    Courage, je sais que c’est pas simple… j’admire tout ce que tu fais pour ta fille, tu me diras que t’as pas le choix, mais quand même, il faut de la persévérance pour ne pas baisser les bras! 🙂

    <3

  2. Je pense que je serai comme toi. C’est normal, c’est nos enfants, j espère en tout cas que son allergie va disparaître, bon courage

  3. Ohhh j’ai l’impression que j’aurais pu écrire ça. Mon bébé fait des réactions de plus en plus violentes et impressionnantes à chaque rattage. Je souffre de le voir ainsi et de devoir tout contrôler.
    Bon courage

    1. Adaptation chez la nounou lundi prochain, je t’explique pas comment je suis en stress. J’en ai parlé avec sa future nounou, elle a 2 parc, donc au moins, pas de transmission de jouets pour éviter les pb de réaction. Je sens que ça va pas être facile nerveusement pour moi.

  4. Pour l’avoir vu de mes yeux vus quelques heures, je trouve que c’est tout à fait légitime ce que d’autres croiraient d’obsessionnel! Bon courage pour les prochains regards lourdingues des idiots qui forment la majorité du monde 😉

  5. Bonjour,
    Je comprend très bien le stress ressenti à l’occasion d’un repas de famille, car il y a ceux qui ne comprennent pas la gravité de l’allergie. Mon fils est aplv, à 9 mois il avait un taux d’ige de 13,90! Ce qui est énorme. J’ai poursuivi l’allaitement jusqu’à ses 22 mois. Certains pensaient que j’inventais l’allergie de mon fils pour justifier l’allaitement prolongé. Alors ceux qui ne comprennent pas, je leur dis que le lait pour mon fils , c’est comme de l’arsenic pour eux. Et là, j’avoue ça fini par rentrer. Aujourd’hui, enfin plutôt demain ,il va avoir 9 ans il a tout à fait conscience de son allergie ( taux ige à 0,97) .bon courage!!! Isabelle.

Les commentaires sont fermés.