Passage au mixte


BLOG, Uncategorized, Vie de Môman / lundi, mars 30th, 2015
Suite à une énième baisse de lactation,  nous avons décidé avec zhom de faire du mixte. Ma lactation dépend énormément de mon état émotionnel et suite à notre séjour au urgence pédiatrique,  le retour a été fracassant émotionnellement parlant et j’ai eu 4 jours de déprime intense avec beaucoup de pleurs, de détresse et donc… une baisse de lactation. 

Nous avons joint notre pédiatre pour avoir un conseil sur quel lait artificiel lui donner.
Nous avons donc introduit un biberon de LA le soir. Un crève coeur pour moi mais je suis trop fragile ses derniers temps, les tétées ne sont plus sereines et je sentais bien que ma Choupette ne mangeait pas complètement à sa faim. 

Introduire du lait artificiel c’est prendre le risque de voir ma lactation chuter d’un coup. Hors de question pour moi. Ce biberon du soir est pour moi une aide pour subvenir aux besoin de ma fille mais je reste persuader que mon lait est le meilleur pour elle. Dans ma tête je voulais allaiter jusqu’à la diversification,  celle ci est désormais programmer pour le mois de mai. Je ne sais pas si j’arrêterai réellement en mai ou si nous passerons totalement au lait artificiel exclusif pour ses 6 mois plutôt. 

En attendant j’essaie de me donner toutes les chances de poursuivre cet allaitement.
Petit hic, ma choupette s’adapte tellement bien au biberon qu’elle ne fait pas une tétée complète au sein, un problème de rapidité de début je pense. On pense également qu’elle fatigue aussi… 2 mois qu’elle tousse quand même. On a commencé le traitement d’asthme du nourrisson et elle semble tenir plus longtemps au sein, mais c’est pas encore ça. Je complète donc presque chaque repas par un biberon de mon lait. 

Et oui, le tire lait est devenu mon ami, presque une extension de moi même car certains jours j’ai la sensation de passer ma journée à  recueillir mon lait. 

Cet allié me permet de concerner ma lactation et pour le moment je recueille 400 à 500 ml par jour. En complétant ses repas j’arrive même à mettre 130 ml au congélateur.  L’important pour moi est que ma choupette tète quand même car rien ne vaut la stimulation faite par l’enfant. Plus ça va, plus je recueille du lait. J’augmente petit à petit ma lactation. C’est une victoire pour moi. 

Cela nous permet aussi de tester le lait artificiel et trouver celui qui lui convient parfaitement. Cela facilitera le sevrage complet.

signature2