La santé de Choupette: on avance…


BLOG, Uncategorized / mardi, août 16th, 2016

Pas facile d’écrire ses derniers temps avec mon ordinateur qui a fait des siennes et puis les vacances (nan parce que quand même les vacances c’est vachement important quoi!). Cela fait un moment que je n’ai pas fait un point sur l’état de santé de notre Choupette. Non pas qu’il n’y ai rien a dire (oui avec Choupette on ne s’ennuie jamais!).
Déjà, il y a du positif… et du négatif..

point Santé Choupette été 2016

Mais haut les cœur, accrochons nous au positif.

Déjà, c’est une véritable furie, une boule d’énergie qui ne s’arrête jamais! De prime abord, franchement on ne croirait pas qu’elle a tant de soucis.
Gros point positif, on a fait une sacrée avancée. Nous avons réussi a supprimer l’Inexium (un médicament inhibiteur de la pompe a proton qui abaissait l’acidité de l’estomac de ma choupette). L’arrêt de ce médicament a été possible grâce à une découverte.

C’est là que les points négatifs arrivent….

Cela faisait 16 mois que notre fille prenait ce médicament et j’avais remarqué que nous réussissions à baisser le dosage quand nous mettions le doigt sur un nouvel aliment qui posait problème. Choupette a ainsi fait ses nuits le jour où nous avons découvert le soucis de la pomme de terre, nous avons baisser de moitié le médicament à ce moment là. Et puis, il y a 1 mois et demi, nous avons tenter l’arrêt qui s’est soldé par un échec. Beaucoup de pleurs la nuit, toutes les 2h, une Choupette qui souffrait vraiment beaucoup. Nous avons donc repris le médicament. Nous donnions le médicament 1 soir sur 2, une dose vraiment faible dixit notre nouvel allergo. Et puis nous avons remarqué que chaque soir de prise de ce médicament, choupette pleurait 1h après et se réveillait. Il semblait évident que le médicament était la cause. Une nuit sur 2 elle se réveillait en début de nuit, une nuit sur 2 elle dormait paisiblement. J’étais donc résolument déterminé à réussir l’arrêt.

Et puis un jour, je lui ai donné une purée de brocolis/courgette. La courgette, nous savions que ça passait bien. Le brocolis, cela faisait quasi 2 mois que je ne lui en avais pas donné. Je pensais que ça passait. Et le soir… Réveils toutes les 2h, pleurs en dormant, notre fille souffrait encore une fois. Et là, ca a fait tilt! Lors de la dernière tentative d’arrêt, elle avait eu 3 jours de brocolis! Le soucis n’était pas l’arrêt du médicament, mais le brocolis!
Nous avons donc retenté immédiatement l’arrêt en ne lui donnant que des légumes que nous savions sans soucis pour elle. En même temps c’est facile.. y en a que 4! Et nous avons REUSSI!
Par la suite, nous avons compris qu’elle avait également un soucis avec le panais.

Bilan alimentation pour Choupette:

La liste des aliments posant soucis à Choupette se rallonge de plus en plus. Elle ne supporte donc pas TOUTES les protéines animales sans exception (elle a même eu un prick test positif à retardement pour tous les laits d’animaux et les œufs), le blé, la pomme de terre, la patate douce, le panais, les épinards, le brocolis, l’aubergine, le blé, le quinoa (dernier testé car nous ne parvenons pas à trouver un féculent qui passe 🙁 ) . J’ai un sérieux doute sur le maïs qui compose l’Inexium, le magic mix qu’elle a eu jusqu’à 8 mois et qui lui coupait l’appétit, et les craquottes allergo qui lui font le même effet que l’Inexium au couché.

Donc pour faire simple, Choupette ne mange que son néocate advance, tous les fruits (sauf ceux qui accélèrent trop le transit) et haricot vert/carotte/courgette/petit pois… Ce n’est pas très varié… Mais bon… Maintenant elle ne prend plus de médicament quotidiennement. Ca c’est top!
Haut les cœur: c’est une furie en mode energyzer avec option casse-coup! Mon Indiana Choup’s quoi!

signature2

Une réponse à « La santé de Choupette: on avance… »

Les commentaires sont fermés.