Etre mère #30 : c’est ressentir le manque de son enfant


BLOG, Etre mère, Uncategorized / vendredi, août 8th, 2014

Quand on devient maman, c’est pour la vie, c’est gravé en nous, c’est viscéral. Quand notre enfant n’est pas là, il nous manque un bout de nous….

Vacances scolaires et boulot oblige, comme je ne suis pas Rothschild , il faut bien trouver un moyen de faire garder Chouchou. Comme pour les dernières vacances, nous avons fait appel aux grands parents pour s’occuper de lui. Chouchou passe donc 3 semaines du lundi au vendredi chez mes beaux parents.
Par chance ils ne sont qu’à 30 minutes et comme une semaine entière cela fait long pour Chouchou , qui a régulièrement des coup de blues, nous passons 1 fois, un soir dans la semaine.
Ce moment est important pour lui … et pour nous.

Le rdv des Être mère c’est chez Babidji

C’est qu’il nous manque notre Chouchou! 

La maison nous semble bien vite, bien calme, les jouets ne traînent plus, plus besoin de lui dire:
« arrête de courir » (mamie a pris le relais..lol)
« viens à table! »  et le « non! maintenant! c’est maintenant qu’on mange » qui suit.
« arrête d’embêter le chat, tu vas te faire griffer »
« arrête de te jeter sur le canapé »
« range tes jouets, on va marcher dessus et les casser »
« fini ton assiette stp »
« non on ne jouera pas à la wii »
etc…
C’est calme… 
Reposant….

Mais il nous manque… 

Le soir, machinalement, quand je prépare le repas, je réfléchis à un repas qu’il aimerait…alors qu’il ne mangera pas avec nous mais chez sa mamie.
Je mange ses p’tits louis (bah quoi, j’aime ça!) et ses Kidiboos (sinon ça va se perdre..mdr)
Quand je vais au jardin, je passe par la salle de jeux.
Tout nous le rappelle.

Mercredi soir, nous sommes allés chez mes beaux parents voir Chouchou.
Quand nous sommes arrivés Chouchou a hurlé de joie. Ma belle mère m’a expliqué qu’il avait eu un coup de blues juste avant. Il avait ranger tous ses jouets dans son sac et avait dit à sa mamie :
« Moi je rentre chez mes parents! »
Mamie lui a expliqué qu’il restait 2 dodos et là Chouchou s’est effondré.

Mon cœur de Môman s’est brisé en mille morceaux.
Pourtant Chouchou n’est pas seul chez sa mamie puis qu’elle s’arrange pour qu’il puisse voir ses cousines. Mais dès qu’elles rentrent chez elles et qu’il se retrouve seul, il a un coup de blues.

Nous lui avons donc donner une grosse dose de câlin.
Au moment de partir, nous l’avons couchés et Chouchou nous a dit: 
« J’ai besoin de vous… »

Môman et pôpa sont repartis le cœur gros, tout tristes.

Vivement vendredi soir… plus que quelques heures….

signature2