Etre mère #12: c’est avoir envie d’appuyer sur le bouton pause!


Etre mère, Uncategorized / mercredi, février 12th, 2014

Oui le bouton pause! Au moment où j’écris cet article, je viens de passer 20 minutes à me prendre la tête avec Chouchou et je n’en peux plus!

Le rdv des Être mère c’est chez Babidji

J’aime mon fils plus que tout au monde mais là, je n’en peux plus. Une envie monstrueuse d’appuyer sur le bouton pause de la télécommande Chouchou. Plus envie d’entendre ses hurlements, plus envie d’entendre ses caprices, ses excuses à 2 balles « Mais je t’ai dit que je t’aime?! » (oui pour lui on dit je t’aime et on peux faire tout ce qu’on veut).

Pourquoi on s’est pris la tête? Parce ce que Mossieur Jveuxfairecquejveux est grimpé sur le dossier du canapé , alors qu’il sait que c’est interdit, pour s’élancer et sauter dessus. Je l’ai prévenu 1 fois, 2 fois, 3 fois , Direction le coin! Là il est parti en vrille, ne veux pas accepter que c’est papa et maman qui décident, ne veux pas rester dans le coin, hurle, cris. Je lui dit que tant qu’il ne se calmera pas, je ne l’écouterai pas. Là il rentre dans une fureur encore plus monstrueuse. Genre je lui fais l’affront de pas vouloir l’écouter. Et puis après sa mauvaise fois et ses excuses reprennent de plus belles:
 » mais j’ai pas fait exprès, mais je t’ai dit que je t’aime ». 
 » Bah non, ça excuse rien! T’es pas monté comme par magie sur le canapé, tu l’as décidé, tu l’as fait exprès! »
 » Mais non, je l’ai pas fait exprès!!!!!! »

Bref, là , vu comme c’était parti, j’ai pris le Chouchou sous le bras, direction la douche. Petite j’étais un peu pareille et c’est la seule chose qui me coupait le sifflet. Donc le Chouchou sous la douche, de toute façon fallait bien la faire à un moment, essuyage. Il a continuer à hurler après.
Donc zou, au lit! 
Je lui ai demandé de se calmer ( Il avait pas voulu faire la sieste et m’avait fait un dawa monstrueux aussi dans sa chambre).
Quand je suis retournée le cherché je n’en croyais pas mes yeux. Il avait fini par s’endormir! Il aurai mieux valu qu’il fasse la sieste aux heures habituelles. 

Ce genre de situation où l’énervement va crescendo et où tout semble ne plus vouloir s’arrêter est de plus en plus fréquent avec Chouchou et j’en peux plus. C’est pour tout. 

Alors oui être mère c’est aussi avoir envie d’appuyer sur le bouton Pause…

signature2

6 réponses à « Etre mère #12: c’est avoir envie d’appuyer sur le bouton pause! »

  1. C'est un âge très difficile ! J'y suis passée avec Prem's et la 2ème vague m'attend au tournant avec Deuze! Effectivement, il faut trouver LE truc qui permette de faire une pause (c'est ce qu'il y a de plus compliqué, je te l'accorde). J'ai vu une psy qui m'avait conseillé de tester plusieurs choses: douche, bain, musique …. une sorte d'"alarme" qui oblige tout le monde à souffler chacun dans son coin et à se calmer.
    Avec Prem's, je lui disais carrément, du genre "stop, j'ai besoin de me calmer et toi aussi, occupe toi seule 5 min et on se retrouve après". En général, ça suffisait mais pas toujours. Le pire c'est de se maîtriser, de ne pas craquer…de ne pas se défouler sur eux!
    C'est un âge où il veut prouver qu'il existe, où il teste pour voir jusqu'où il peut aller ! C'est une étape charnière dans son "évolution" et il ne faut surtout pas lâcher!
    Je suis de tout cœur avec toi, courage !!!!

  2. Tisinge est pareil, au point qu'il m'arrive de saturer et d'attendre le mois d'aout avec impatience (ils partent en colo, et Tisinge part aussi pour la 1ere fois, pendant 5 jours !!!)
    Courage !!!

  3. beinvenue au club ! je sais que sur le moment on n'arrive pas à se raisonner (enfin moi) et à souffler un grd coup … mais rassure toi on passe ttes par là … c'est juste épuisant … et en grandissant c'e sont d'autres choses mais Pimprenelle nous fatigue aussi genre une ado avant l'heure qui argumente sans cesse, qui sait tt et qui a tjs raison !bienvenue dans notre ère de parents ! merci pour ta participation et désolée pour ma réponse tardive … dé-bor-dée cette semaine !

Les commentaires sont fermés.