Elle est la clé….

Et oui… Elle est la clé. Mais qui est la clé de quoi? Et bien, c’est notre fille.

Oui malgré tout ce que nous vivons, les rendez-vous médicaux, les déboires de santé de Choupette… Elle est la clé. Elle est celle qui nous a permis de comprendre notre propre fonctionnement. Quelque chose de positif ressort de ses épreuves.

Elle est la clé.

Elle nous a permis de réaliser qu’en fait , elle n’était pas le seul membre de notre famille à avoir des allergies alimentaires. Et oui! D’aussi loin que je me souvienne, depuis qu’il sait le dire, Chouchou, au moment du repas, nous a toujours dit:

« J’ai mal au ventre »

Alors nous, pauvres parents primipares que nous étions, nous pensions à tord que Chouchou ne voulait juste pas manger des légumes que je lui servais. Il mangeait peu, mais grandissait normalement. Pourquoi s’inquiéter. Et puis , il y a quelques mois, Chouchou a commencé à se plaindre de plus en plus. Il a commencé à être agressif même. De retour de quelques jours chez mes parents, ma mère m’a fait par de son inquiétude : Chouchou avait été agressif avec eux au moment du repas, insistait et hurlant que non il n’avait pas faim et qu’il avait mal au ventre. C’était la 1ere fois que Chouchou avait un tel comportement avec ses grands-parents. Alors, avec Pôpa et ma mère, on s’est dit : « et si cela venait du lait ».

Quand on y pense, au vue de la polyallergie massive de sa sœur, pourquoi serait-elle la seule de notre famille à avoir des soucis alimentaires? Et puis avec le temps et l’expérience, j’ai aussi fait le lien avec des symptômes chez Chouchou qui étaient passés inaperçu par inexpérience.

Chouchou était un bébé hyper constipé (la moitié du biberon d’hépar) et qui avait un RGO impressionnant qui s’était résolu quand il avait commencé à marcher. Aujourd’hui, avec toutes mes recherches sur les allergies alimentaires, je sais que ce sont des symptômes d’allergies au lait.

Et puis il y avait eu se rendez-vous chez l’ORL pour Chouchou car il faisait tellement d’Angine (minimum 3/4 par an et toujours traité avec des antibios ). L’ORL nous avait dit de chercher ^plutôt une cause allergique et comme nous sommes Pôpa et moi allergique aux acariens, nous avions trop rapidement conclu que Chouchou l’était aussi.

Nous avons donc décidé de supprimer la majorité des protéines de lait de l’alimentation de Chouchou… pour voir… A la maison, l’éviction est stricte. Il n’y a qu’a la cantine que nous n’avons pas donné de consigne. Chouchou pas contre sait qu’il ne doit pas manger de fromage (des bombes de PLV quoi)..

Et là… miracle… oui miracle, vraiment. Un enfant qui mange avec appétit, qui découvre une nouvelle façon de manger. Et surtout… qui n’a pas eu d’angine depuis 4 mois! Il a été enrhumé , il a toussé, mais cela n’a jamais dégénéré en angine. Le Doliprane et le sirop pour la toux ont suffit! Même notre médecin traitant est agréablement surprise de ne plus voir notre fils en consultation.

Je peux vous dire que Chouchou paie cher tout écart. Une portion de fromage à la cantine et le soir il se plaints de douleur. Il a été tenté plusieurs fois mais a fait le lien dans sa tête entre ses douleurs et les plv. Il semble avoir un léger seuil de tolérance.

clé

Elle est la clé.

Grâce à Choupette, j’ai découvert pourquoi je souffrais tant de l’estomac. Je vous ai raconté mes déboires de santé et le fait que j’ai vraiment eu peur de ne pas voir mes enfants grandir à cause d’une erreur d’interprétation d’imaginerie médicale.

Suite à cela, avait été conclue que je souffrais de gastrite chronique. Ce qui clairement ne faisait pas avancé les choses puisque que le terme de « gastrite chronique » est un terme général qui désigne des douleurs à l’estomac. Mon médecin avait supposé que suite à mon ablation de la vésicule, je souffrais d’hyper acidité gastrique.

Suite à une énième crise de douleurs où j’ai terminé aux urgences en début d’année, en rentrant chez moi, avec le même traitement que je prenais habituellement, je commençais clairement à désespérer. Et puis, je me suis rendue compte qu’a chaque fois que je me sentais pas très bien, instinctivement je doublais la dose d’IPP ( inhibiteur de la pompe a proton) pour abaisser l’acidité de mon estomac. Et finalement, malgré la double dose, je finissais aux urgences. Franchement je ne sais pas pourquoi je n’ai pas fait le lien avant mais, j’ai réalisé que ma fille avait eu le même médicament et qu’elle ne l’avait pas supporté!!! Elle semblait avoir mal au ventre à chaque fois qu’on lui en donnait 1/2 h après. Là forcément, j’épluche la notice du médicament et je lis donc dans les effets indésirables, TOUT ce que je vivais.

Alors je suis allée voir mon médecin. Je lui ai demandé de changer de molécule. Je lui ai expliqué mes soupçons et surtout que je ne voulais pas rester sans rien faire puisque finalement je repartais toujours avec les même médicaments!

Et là, vraiment , je peux le dire aujourd’hui, je revis. Je n’ai plus mal (enfin si, quand j’oublie de prendre mon médoc car je me sens tellement mieux que je finis par oublier de le prendre 😉 ).

Je vais aussi beaucoup mieux depuis que j’ai supprimé complètement les œufs de mon alimentation. L’œuf est difficile à digérer… et je vous ai dis que Choupette est allergique aux œufs?… Coïncidence?

Bref, au final, on va mieux et cela grâce à Choupette qui a été la clé pour décoder nos maux.

signature2

One thought on “Elle est la clé….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *