Différent mais formidable

Aujourd’hui, je vais vous écrire un article qui sort de mes tripes, de mon cœur de môman blessé. Il sera peut-être un peu décousu, mais cela sortira comme ca, car quand le cœur parle, il ne met parfois pas les formes.

différent mais formidableCe soir, lorsque j’ai récupéré mon fils à l’école, il m’a avoué qu’on se moquait de lui. Des « grands » le surnomme « Monsieur sans Lait ».  Il le vit mal. D’autant plus mal que le bouleversement de son alimentation relativement ressent et le diagnostic qui a été confirmé il y a 3 mois ne sont pas facile à vivre pour un petit garçon de 7 ans.

Chouchou est intolérant au lactose. Il est également allergique de type SEIPA au melon et ne supporte pas le soja et la noix de coco.

Quand on a pu manger de tout depuis toujours et que soudainement on découvre que la raison des douleurs étaient liés à des soucis alimentaires, c’est un grand  chamboulement. Et quand on a 7 ans, chaque nouveau plat interdit, chaque dessert proscrit, est à chaque fois une déception.

Alors quand des petits cons, désolé mais y a pas d’autres mots, se moquent de lui en l’affublant d’un surnom qu’ils veulent ridicule, pour mon fils et pour moi, c’est la goutte d’eau.

Je m’efforce chaque jour d’adapter ses repas pour que mon fils aille bien. Je pousse même jusqu’à calquer ses repas à ceux de la cantine lorsque je le peux afin qu’il ne se sente pas complètement à l’écart. Depuis que nous avons adapté son régime alimentaire, Chouchou a pris 3 kilos, lui qui stagnait depuis plusieurs années. Chouchou n’a plus d’angine. Il en avait environs 6 par an!

L’école est le lieu où on apprend le vivre ensemble, où on apprend normalement à accepter les différences des uns et des autres. Mais l’école ne fait pas tout. Nous, parents, sommes responsables de l’éducation de nos enfants et il est malheureusement courant qu’à l’école primaire, les enfants commencent à se moquer les uns des autres.

C’est à nous de réagir et de leur dire qu’accepter les autres, c’est accepter toutes les différences.

Ce soir, je suis malheureuse car on essaie de mettre mon enfant à l’écart en pointant du doigt sa différence.

Mon fils est très remuant, manque souvent de confiance en lui. Mais c’est un petit garçon génial, intelligent et qui a un cœur énorme. Il ne ressemble en rien à ses petits crétins qui se moquent de lui.

Alors ce soir je lui ai dit qu’il était formidable et que je n’allais pas laisser passer cela. Je lui ai dit qu’il était peut-être monsieur sans lait pour ses idiots mais qu’au moins lui n’était pas monsieur sans cerveau!

 

signature2

One thought on “Différent mais formidable

  1. Arfff… en primaire un garçon se moquait de moi durant toutes les récréations en m’appelant « allergique aux pâtes  » j’avais une intolérance à cette époque…
    Complètement crétin (dans quel monde une allergie ou intolérance est quelque chose de risible ?!?) Mais sur le coup je le souviens avoir été très très blessée…

    Du coup pour ton fils se sentir mis à l’écart pour un truc qui est déjà pas drôle a porter (car oui un dessert ou ne pas pouvoir lancer comme les copains c’est important a cet age…) Ça ne doit être pas évident…
    Bon courage 🙂 déjà si tu le soutiens en évitant de lui sortir des trucs du genre « prend sur tout ou « tu n’as qu’à pas faire attention » C’est énorme!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *