Etre mère #32 : c’est avoir des principes et s’asseoir dessus

Oui tu as bien lu, quand on est môman, on s’assoie gentillement sur ses principes d’éducation (ou alors on est buté, ou encore on a la chance d’avoir un enfant parfait qui fait qu’on n’a pas à le faire).

J’ai eu la chance pour Chouchou de ne pas avoir à changer ma vision des choses en matière d’éducation (quoique à y réfléchir… ). Le Chouchou est un enfant qui avant le « terrible two » était facile. A l’époque je ne m’en rendais pas compte. Aujourd’hui je peux te dire que OUI , chouchou était un enfant facile!

Quand on est enceinte, du 1er surtout, on imagine, on se projette… disons le franchement on se fait un bon gros film de ce que sera notre vie avec bébé. Et puis, passé l’accouchement, la réalité arrive et tu te rends compte qu’il va tout simplement falloir s’ADAPTER! (à moins encore une fois, d’avoir un bébé parfait)

batman_robin__gifle_meme-www.memegen.fr

Ma vision de l’éducation avant Chouchou/ Choupette:

  • un bébé reste dans la chambre des parents jusqu’à ce qu’il fasse ses nuits.
  • le cododo me semble trop dangereux car je bouge beaucoup en dormant et je vais écraser bébé.
  • Un bébé ne doit pas être constamment dans les bras. Les transats sont faits pour ça.
  • à 4/5 mois on commence la diversification, à 6 mois les protéines.
  • pendant que bébé sieste, au départ je me repose quand il est tout petit et ensuite, une fois le rythme pris, je fais ce que j’ai à faire dans la maison.
  • si j’ai envie de sortir, je confie mes enfants aux grands parents.

Ce que je fais réellement

  • Ma fille dort toujours dans notre chambre, elle a 10 mois: ceci bien sûr dû à notre parcours, à ses problèmes de toux, de respirations, pour nous rassurer et pouvoir intervenir rapidement.
  • Elle a déjà passé une nuit entière à dormir dans notre lit car elle n’allait pas bien. Dès qu’elle réclame à être avec moi, je la prends. Si elle me réclame, c’est qu’elle en a besoin. Pour preuve, je la prends, la pose à côté de moi et elle se rendort directement. Si je la laisse me réclamer sans agir, elle pleure pendant des heures et personne ne dort.
  • Ma fille a eu besoin des bras dès la naissance, je me suis adaptée et j’ai découvert avec bonheur les écharpes de portages dont je suis devenue addict et ma fille adore.
  • La diversification… vaste sujet… essai a 6 mois… échec…. nouvelle tentative à 7 mois et demi. Pour les protéines, on écarte déjà les protéines de lait, puisqu’elle est APLV (allergique aux protéines de lait de vache) et depuis peu, on écarte également les autres protéines responsables de nos nuits pourris (douleurs abdominales, usine à gaz, diarrhée, mini vomit 2h après les repas) … décidément, les repas ne sont pas simple avec Choupette.
  • Pendant que bébé sieste…. je ne me repose pas… Pas le temps… surtout avec un aîné. Ou alors pour finir, je ne dors pas, mais je ne fais rien non plus (en mode larve car trop fatiguée- Pas besoin de payer des cours en salle de sport… faites des gosses, ça c’est du sport, vous comprendrez  😉 )
  • Confier ses enfants…. ça c’est selon chacun, mais de ce côté-là, ma vision a aussi changé. J’ai confié Chouchou à 8 mois, pour le temps d’un concert, et j’ai passé mon temps à penser à lui. Pour Choupette, la situation est beaucoup plus complexe, je ne suis pas prête à la confier à quelqu’un d’autre qu’à sa nourrice (habituée aux polyallergiques) .

 

batman_robin__gifle_meme-www.memegen.fr (1)

 

Je reprendrais mon slogan du blog pour dire:

« je suis devenue mère en accouchant, mais ce sont mes enfants qui m’apprennent à être môman »

En matière d’éducation, si on reste fermé et buté sur ses principes, ça passe , ou ça casse.

S’adapter à l’enfant, c’est pour moi, la clé d’un développement de l’enfant réussi. Non, il ne deviendra pas capricieux, il évoluera en confiance, n’aura pas peur d’un refus quand il aura vraiment besoin de quelque chose. Cela ne veut pas dire céder à tout. Cela veut surtout dire qu’on n’a pas la science infuse et qu’on accepte le fait de n’être que des parents Imparfaits en apprentissage constant.

 

signature2

One thought on “Etre mère #32 : c’est avoir des principes et s’asseoir dessus

  1. Je confirme, entre nos principes et la réalité, il y’a souvent un fossé !
    Je re-confirme : avoir des enfants c’est souvent plus efficace qu’une salle de sport ^_^
    Bon courage pour les allergies de ta Choupette !

Comments are closed.