APLV: Et si tout venait de là finalement

Depuis le début, tu suis nos déboires avec notre Choupette : cette santé fragile, ses symptômes inquiétants, ma peur viscérale.

Si on récapitule, Choupette a eu 5 diagnostiques différents.

-coqueluche
-bronchiolite
-RGO
-Asthme
-APLV

De quoi en perdre son latin n’est-ce pas? Ce sont bien des diagnostics successifs et pas tout en même temps hein?! donc en gros comme tu le vois… Il a été difficile de savoir ce qu’avait clairement Choupette.

APLV

Ce dont on était sûr au jour d’aujourd’hui, c’était de l’allergie aux protéines de lait de vache et le RGO. Seulement..ça a changé..encore…

Suite à nos difficultés pour alimenter Choupette ( biberon bu en 1h et pas en entier et se battre à chaque repas) j’ai pris rendez-vous avec un gastro-pédiatre.

De plus , au vu de son refus catégorique du babyhaler pour l’asthme alors qu’avant ,enrhumée, elle l’acceptait, et au vu qu’à chaque hospitalisation sa saturation en oxygène était toujours normale même au pire de sa toux, j’ai décidé de tenter de le supprimer: impeccable! Et un traitement en moins! (bon je garde quand même le traitement sous le coude car on est quand même à la bonne saison)

Le RDV chez le Gastro-Pédiatre… ou La Révélation:

Ce rendez-vous, je l’attendais avec impatience, comme si ,suite à ce rendez-vous, tous les problèmes de ma fille allaient partir en fumée.

Nous nous retrouvons fasse à une femme très posée, qui nous pose pas mal de questions, sur le pourquoi nous sommes là, sur tout ce qui s’est passé pour Choupette, sur tous les traitements qu’elle prend. Elle lit consciencieusement tous les comptes-rendus des hospitalisations de Choupette. Et là, très rapidement, elle me dit qu’elle ne croit pas au RGO. Sur le compte-rendu de la ph-métrie c’était inscrit « non-probante ». Elle pense plus à une hypersensibilisation du système digestif, de l’œsophage , de l’estomac. Elle ne remet pas en cause l’APLV. Elle semble convaincue, comme nous. Tout pourrait d’ailleurs venir de là.

J’avoue, j’ étais sceptique pour le RGO car le traitement fonctionne et puis Choupette a subi une Ph-métrie et à l’hôpital , on nous avait parlé de RGO. La gastro-pédiatre nous dit qu’elle va récupérer le tracé de cette ph-métrie pour confirmer son diagnostic. Elle nous demande de supprimer le gaviscon et que d’ici 3 mois on devrait baisser l’IPP (inhibiteur de la pompe à proton) de moitié. L’ipp a eu un effet positif, baisser l’acidité et soulager Choupette de son hypersensibilité gastrique, mais maintenant il faut tenter de l’enlever. Pour ce qui est de la diversification qui avait été un échec (on a tenté a 5 mois et demi), elle nous dit de retenter mais avec pas plus de 20g de purée par jour et de lui faire prendre avant un probiotique.

On repart chez nous. Je suis un peu perdue. Toutes mes certitudes sur les soucis de santé de ma fille sont ébranlées.

On tente de baisser le gaviscon progressivement, mais Choupette ne le supporte pas. Quant au probiotique, ce fût la cata! Réveil à la sieste tous les 20 minutes en pleurs. Je ne sais pas quoi faire. Je tente de joindre la gastro pédiatre pour un conseil: rdv pris le lendemain grâce à un désistement.

Quand j’arrive, elle comprend que je suis perdue. Elle a réussi à récupérer le tracé de la ph-métrie. Hallucinant. Oui, il n’y a pas d’autres mots. Hallucinant. Son tracé.. c’est quasiment une ligne droite, quasi pas de pic d’acidité: PAS DE RGO!

Désolé mais putain quoi! Pas de RGO!!! Ils ont eu leurs diplômes où à l’hôpital où ma fille a passé sa ph-métrie???!! Parce que là- bas on m’a bien dit RGO, je ne suis pas folle!
« Ils n’ont pas dû s’avoir quoi vous dire alors ils ont dit ça  » … super…. donc on a testé, pour voir, parce qu’ils ne savaient pas ce qu’avait ma fille…. heureusement que ça l’a soulagée ! Ça fait peur quand même! On tente, pour voir… et on ne me le dit pas franchement…

Conforté par le tracé, notre gastro-pédiatre insiste et confirme son diagnostic. Les PLV ont fait des dégâts. Il faut laisser le temps à Choupette de récupérer. On laisse tomber les probiotiques qui n’étaient là que pour aider et je retenterai la baisse du gaviscon plus tard.

Je rentre chez moi et je décide donc de commencer par supprimer l’épaississant qu’on mettait dans le lait de Choupette. Elle n’a pas de RGO donc elle n’a pas besoin qu’on lui plombe l’estomac avec un épaississant inutile. Et là, un miracle se produit. Choupette qui avait tant de mal à boire 4x180ml de lait ( à 7 mois et demi, c’est peu),  s’est mis à finir ses biberons de 210ml, instantanément. Et 1 mois après, nous en sommes à des biberons de 240ml. Choupette qui avait un trouble de l’oralité qui la bloquait au moment de manger, n’en a visiblement plus. Le biberon est bu en entier, quasiment sans faire de pause, et plus en 1h mais en 15 minutes! On respire… On profite… On se détend… Notre Choupette semble aller franchement beaucoup mieux.


Bon, tout n’est pas parfait au pays des Imparfaits, car Choupette est toujours franchement très allergique aux PLV. Elle réagit aux traces de plv que nous pouvons laisser sur les objets et je dois donc limiter mes achats de produits qui en contiennent pour protéger ma puce.

Il ne fait aucun doute à présent que tous les problèmes de santé de Choupette sont liés aux plv, et comme il a fallu 3 mois et demi pour trouver la cause, les plv ont eu le temps de faire pas mal de dégâts internes.

Aujourd’hui, la diversification est en bonne voie, cela se passe bien. J’ai diminué de moitié le gaviscon et tout se passe bien. Pourvu que ça dure….

signature2

One thought on “APLV: Et si tout venait de là finalement

  1. ayant connu le même parcours je sais comme on est vite démuni face a cette foutue APLV,
    j’espere vraiment que ca continuera dans le sens actuel !
    10000 bisous choupette! un jour tu la vaincra l’aplv !

Comments are closed.