Etre enceinte #16: Diabète gestationnel, je te hais…

Dans mon être enceinte #13, je te disais que je faisais finalement du diabète gestationnel.
J’ai donc été à mes rendez-vous, je suis scrupuleusement mon régime alimentaire pour ne pas avoir une glycémie trop haute, je marche un peu en journée pour faire descendre tout ça à la normale. Bref, je fais ma bonne élève.
Sauf que… forcement… si tout allait bien, ça serait trop facile. La loi de Murphy tu connais? La théorie de l’emmerdement maximum?

Voilà ce qui se passe.
En journée, grâce au régime, je stabilise plutôt bien ma glycémie. Je dois contrôler ma glycémie 2h après tous les repas, et 1 fois par jour avant un repas.
J’ai remarqué que ma glycémie à jeun du matin avant le petit déjeuné était régulièrement trop haute.
Je suis allée à mon 1er rendez-vous de contrôle avec l’infirmière en diabéto. Je lui ai expliqué que je ne comprenais pas d’où cela pouvait provenir, étant donné que ma glycémie 2h après le repas du soir était plus basse que celle du lendemain matin et que je ne mangeais pas entre les 2.
L’infirmière m’a expliqué que je n’y pouvais strictement rien. Au réveil, le corps se réveille, les hormones aussi, et ce sont ses hormones qui font augmenter mon taux de sucre dans le sang. Tout les régimes alimentaires du monde ne pourront rien y changer. Et comme enceinte, on a juste une explosion d’hormones, vous imaginez le bordel que ça fout!
Là elle me dit qu’on va contrôler tous les matin à jeun désormais et que si cela arrive trop souvent, je dois les appeler. L’issue la plus probable est une hospitalisation de 1 jour et demi pour mettre en place une injection d’insuline le soir.
Je teste donc les jours qui suivent…. ce n’est pas bon. J’appelle la diabéto. On m’annonce qu’on va m’hospitaliser 3 jours pour mettre en place l’insuline! (enfin 2 jours, je rentre un après-midi et je sors un matin).
Autant vous dire que ça a eu l’effet d’une bombe nucléaire dans ma tête.

Je DÉTESTE les piqûres! Déjà, je suis obligé d’avoir une prise de sang tous les mois à cause de la toxoplasmose car je ne suis pas immunisée. Mais à l’idée de devoir me faire seule des injections, si petites soient-elles, je panique!
J’ai la chance de pouvoir choisir ma période d’hospitalisation, si tout va bien, je rentrerai à l’hôpital mercredi 22 pour en sortir vendredi matin. Mais on doit me confirmer mon hospitalisation seulement le mercredi 22 au matin.

Bref…à suivre quoi…

signature2

4 thoughts on “Etre enceinte #16: Diabète gestationnel, je te hais…

  1. Courage ma belle ! ce n'est pas plus douloureux que le contrôle dextro !
    un petit stylo, une aiguille microfine, et hop, ce n'est pas fait pour durer une vie
    pour te bouster, pense qu'il y a des enfants qui le font tous les jours

Comments are closed.