Etre enceinte #13: c’est déjà me sentir mauvaise mère…

Suite à mes résultats de glycémie, où j’étais persuadé que je n’avais pas problème, ma sage femme m’a appelé pour me dire que sisi y a un problème. Rdv est pris à l’hôpital pour voir des spécialistes de diabète gestationnel, diététicienne etc… Dans ma tête, une grosse demi journée de perdue.

La journée commence bien, je pars 1h à l’avance car on m’avait prévenu que je risquais de me taper des bouchons, pas manquer! 
J’arrive à hôpital, je m’enregistre, et je commence la série de rendez-vous. Je commence par le plus sympa: l’échographie. Bébé 2 va bien, complètement dans la norme…sauf pour le diamètre abdominal… bébé 2 est dodu… 1er signe de diabète gestationnel en image. Présence de liquide amniotique en abondance: 2ème signe de diabète gestationnel en image. 
Là mes certitudes commençaient à se fissurer.
Ensuite, j’enchaîne avec un rdv avec une diététicienne, qui me pose tout un tas de question, sur ma façon de manger, etc… Bilan du rendez-vous, je ne vais pas avoir grand chose à changer dans mon alimentation car je ne suis pas une grande fan du sucre. Je dois essentiellement changer le type de pain que je mange, bien regarder les étiquettes pour éviter les produits avec du sucre caché (genre la sauce tomate où le sucre a été rajouté, tu y penses pas tout de suite, mais tu le découvres en déchiffrant les étiquettes).
Ensuite, je vois une diabétologue, qui regarde mes résultats de test de glycémie.. Et semble convaincu qu’un simple rééquilibrage alimentaire devrait suffire car mes valeurs n’étaient qu’à la limite.

Ensuite, on me dit que je vais avoir un rdv en début d’après midi avec une infirmière d’éducation en diabétologie. Je mange donc sur place. 
On m’apporte un plateau repas. Je suis étonnée, je vois les autres avec un plateau régime diabète mais moi j’ai un plateau normal, avec yaourt sucré, fruits au sirop.J’hallucine un peu, mais je me dis que cela doit être fonction de mes résultats au test glycémique.

Viens le rendez-vous avec l’infirmière, nous sommes 2 en même temps à la voir. La femme avec moi n’a pas le même diabète que moi, son soucis c’est à jeun, mais moi c’est 2h après le repas.
Elle nous explique le fonctionnement de l’appareil pour se tester, et on teste. Ça fait 2h que j’ai mangé et le couperet tombe… ma glycémie est trop haute. La mauvaise foi me dit « ils m’ont donné un repas trop sucré, c’est normal ». Je ne veux pas y croire. 
Le soir, je dois prendre ma glycémie avant le repas, elle est parfaite. Cela me rassure. On mange, je prend ma glycémie 2h après… pas bonne. J’avais fait super attention à ce que je mangeais, j’ai suivi mon régime à la lettre. 
Là mon monde s’écroule. Je culpabilise, je pleure, je me sens impuissante. Je me dis que je fais du mal à mon bébé. Que mon corps lui fait du mal, que je n’arrive pas à réguler le problème. Zhom est présent, me voit m’effondrer. Il tente comme il peut de me rassurer. 

Le lendemain matin, je dois prendre ma glycémie à jeun…  pas bonne… Je suis au 36eme dessous. Plus tard en journée, ma glycémie s’améliore, je reprend espoir.

Comment ne pas culpabiliser, comment ne pas s’en vouloir.
C’est mon corps qui ne fonctionne pas bien.
C’est mon corps qui ne régule pas bien le sucre.

Etre enceinte avec du diabète gestationnel…c’est se sentir une mauvaise mère, même si au fond, on y peut rien.

signature2

3 thoughts on “Etre enceinte #13: c’est déjà me sentir mauvaise mère…

  1. Oh nan coupine, pas de culpabilisation, pas de chui déjà une mauvaise mère, nan, nan, moi ça me trop trop trop triste et avec tout çà les hormones et gnian gnian gnian, j'vais chialer sous peu!!
    Ton corps fait du diabète enceinte, bah le mien c'est de l'hypertension: mais on y peut rien, la nature est parfois mal faite!!!!
    Dis toi que vaut mieux que ça soit prise en charge maintenant pour la dernière ligne droite, qu'au moins ça sera plus serein pour l'accouchement…
    Je t'envoie pleins de bisous et surtout: zenificatiooooooooooon 😀

Comments are closed.